top of page

mer. 20 déc.

|

Cégep de Lévis - local B-205

« La vraie nature du vide - du sidéral au quantique » par Jean-René Roy

Les inscriptions sont closes
Voir autres événements
« La vraie nature du vide - du sidéral au quantique » par Jean-René Roy
« La vraie nature du vide - du sidéral au quantique » par Jean-René Roy

Heure et lieu

20 déc. 2023, 19 h 30 – 21 h 30

Cégep de Lévis - local B-205, 205 Route Monseigneur-Bourget, Lévis, QC G6V 6Z9, Canada

Invités

À propos de l'événement

Résumé de la conférence

Le concept du vide est un des plus anciens, et il continue d’être vivement débattu. Je propose d’en refaire l’histoire, allant de Démocrite à aujourd’hui, où la cosmologie fait appel à l’énergie du vide.

Notion abstraite et presque métaphysique pendant 1600 ans, le vide est devenu un sujet d’expérimentation scientifique, un outil de nombreuses technologies et un thème de la physique théorique.

J’explorerai ce qu’on qualifie de vide sidéral en montrant que même si les densités de particules sont extrêmement basses comparativement à celles qui nous permettent de vivre confortablement sur Terre, il y a bien des choses entre les étoiles. À l’échelle de l’univers, il y a le vide quantique qui en détermine peut être l’évolution.

Biographie

Jean-René Roy est astrophysicien.  Il détient un B. Sc. (physique) de l’Université de Montréal (1969) et un Ph. D. (astronomie) de l’Université Western Ontario (1973). Après avoir été chercheur postdoctoral à l’Institut de Technologie de la Californie, il a travaillé dans plusieurs observatoires et instituts de recherche aux États Unis, en Australie, au Canada, aux Pays-Bas, en France et en Allemagne.  Il fut professeur au Département de physique de l’Université Laval de 1977 à 2000. Il travailla ensuite à la direction de l’Observatoire international Gemini à Hawai’i et au Chili de 2000 à 2009.  Il a œuvré au Large Facilities Office de la National Science Foundation dans la gestion des grandes installations scientifiques des États Unis de 2009 à 2011. En 2011-2012, il fut en poste à Baltimore, Maryland au Science Mission Office du Space Telescope Science Institute qui opère le Télescope Spatial Hubble.

Ses domaines de recherche ont été les phénomènes éruptifs du Soleil, l’enrichissement et le mélange des nouveaux éléments dans le milieu interstellaire, l’évolution morphologique des galaxies spirales.  Plus récemment, il s’est intéressé aux problèmes reliés à la gouvernance et à la gestion des grandes installations de recherche.

Il est auteur et co-auteur d’ouvrages dont Les carnets d’un astrophysicien, Unveiling Galaxies - The Role of Images in Astronomical Discover (2017), Sur la science qui surprend, éclaire et dérange (2018), et dernièrement Trente images qui ont révélé l’univers – De la Lune à l’aube cosmique (2020).

Partager cet événement

bottom of page